les-bonnes-sans-recourir-au-plombier

Quelques conseils utiles pour opérer des petits entretiens de plomberie

Faire intervenir un plombier n’est pas toujours nécessaire pour les petits travaux d’entretien au quotidien. repérer l’origine d’ une fuite ne vous posera plus de souci après avoir pratiqué les bonnes méthodes. Les informations utiles sur l’installation et remplacement de vos équipements plomberie sont aussi accessibles sur le blog.

Comment identifier une fuite d’eau ?

Une hausse inhabituelle de facture d’eau a généralement pour cause une fuite à l’origine.

Repérer la source d’ une fuite, c’est facile. Commencez par couper le compteur et attendez au moins douze à 24 heures.

Le compteur une fois coupé, notez directement ce qu’il affiche. Faites aussi cela dès la réouverture. Rapprochez les deux chiffres, déterminez- en l’écart pour connaître avec exactitude la quantité de perte d’eau :

  • Pour empêcher votre système d’eau de fuir, arrêtez l’eau du robinet principal sous votre compteur. Dès que les douze à vingt quatre h se soient écoulés, vous pouvez le remettre en route.
  • Observez ce qu’affiche le compteur et consigez-le sur bloc note. Votre consommation d’eau s’affiche en m3. Quant aux autres unités : hl, dal et litres , elles sont clairement visibles à droite de la virgule. Ces indications-là vous révèleront tout à propos de la perte d’eau ayant fait explosé la facture à votre insu. Il vous suffira de noter l’écart après l’écoulement d’une durée de douze à vingt quatre heures.
  • Le compteur d’eau une fois remis en marche consignez une fois de plus sur bloc-papier ce qu’il affiche. Ouvrez également le robinet pour laisser circuler l’eau sans oublier de garder un oeil sur votre compteur d’eau . Quand ce dernier tourne , cela veut dire que votre système de canalisation fuit. une fois la fuite d’eau identifiée , vous devriez stopper de nouveau le compteur et consigner l’indication finale. A l’aide de votre machine à calculer cherchez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. Divisez ce chiffre par 12 ou par 24 , notamment selon la durée de la coupure, pour connaître le débit réel de perte d’eau.
  • Quand la fuite est détectée et que le volume et débit de perte sont aussi connus. Faites le tour de vos installations et robinets défectueux pour colmater la fuite de tuyauterie.

Quelques astuces pratiques en plomberie pour dépanner une canalisation âbimée

Une fuite de plomberie peut se manifester depuis un raccord ou un tuyau en mauvais état de marche .

  • Bouchage tuyau en cuivre : Quels produits choisir ?

Le ruban adhésif spécial autoamalgamant et le mastic adhésif bi-composant durcisseur sont particulièrement efficaces pour réparer un tuyau en Cu fuyant .

  • Comment résoudre une fuite au niveau d’un raccord

Un raccord fuyant, c’est facile à réparer ! Il suffit de remplacer le joint.

  • Une fuite a été détectée au niveau de votre tuyau en cuivre : Obturez- la en utilisant un mastic

La conduite doit être nettoyée en premier. Prenez un torchon et commencez par sécher la zone fuyante puis, poncez délicatement le tuyau sur une surface à peu près plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Servez-vous d’ un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique pour peaufiner le polissage Morcelez le mastic par tranches en barre et moulez le produit jusqu’ à obtention d’ une balle de teinte unie et glutineuse . Le mastic une fois bien préparé, appliquez-le sur la conduite. à l’aide de vos doigts, aplanissez le produit sur la surface de fuite que vous avez préalablement polie . Fais en sortes que ça se consolide. Laissez sécher aussi longtemps que possible .

  • Opérer un bouchage de fuite sur tuyauterie Cu , c’est facile en en vous servant d’un ruban adhésif autoamalgamant spécial

La conduite doit-être polie et propre ! Prenez du papier abrasif, une toile émeri fine ou une brosse métallique pour l’abraser. Servez-vous ensuite d’un chiffon ou d’un torchon bien propre pour le nettoyer. Utilisez un sèche-cheveux pour sécher le tuyau fuyant en Cu. Une fois cela fait , il ne vous restera plus qu’à appliquer la bande sur la conduite fuyante.

resoudre-un-probleme-en-plomberie

Les bonnes mesures à prendre pour en finir avec les problèmes de fuite au niveau de votre raccord

  • Si votre bague PVC manifeste une fuite d’eau c’est qu’elle nécessite forcément d’être remplacée. Si ce n’est pas encore le cas, une simple opération de resserrage permettra de pallier le problème. Quand celui-ci persiste, vérifiez au niveau du joint et replacez- le. Si le résultat est le même, remplacez-le .

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour son tuyau cuivre ?

L’identification d’une fuite n’est pas chose aisée. Différents facteurs peuvent être à son origine : défectuosité d’un tuyau due à un choc important, gel de canalisation, imperfection due à un défaut de fabrication, soudage de mauvaise qualité, effet coup de bélier, micro-vibration… Quoi qu’il en soit, il existe plusieurs approches à adopter pour y remédier. Un problème de fuite du à un suintement peut être résolu par simple usage de mastic ou de ruban antifuite. Un important jet de fuite ne peut être pallié en revanche que par le montage d’un nouveau raccord.

  • Mastic antifuite :

Le mastic antifuite se compose de 2 éléments parfaitement dissociés : durcisseur et adhésif. Il est vendu en barres ou bien également en tablettes minidoses et permet de colmater efficacement une fuite au niveau d’ un tuyau Cu. Pour l’utiliser, il suffit de le malaxer avec les doigts avant de l’appliquer sur la zone de contact responsable de la fuite.

  • Ruban adhésif antifuite :

Ce ruban spécial ne rassemble pas aux autres types de rubans adhésifs comme celui de l’électricien par exemple car il est autoamalgamant. Une fois enroulé sur votre tuyau fuyant, il fait corps avec celui-ci et s’endurcit pour empêcher définitivement l’eau d’y échapper.

tuyauterie PVC : 10 bonnes pratiques pour résoudre un problème de fuite d’eau.

  1. Stoppez votre système d’alimentation principale en eau pour freiner la fuite.

Après avoir arrêté le compteur, assurez-vous aussi qu’aucune eau ne coule en amont de la partie défectueuse .

  1. Repérez puis tracez les zones à découper avant de vous débarrasser de la partie défectueuse

L’opération commence par le repérage de part et d’autre de la partie endommagée de votre tuyau PVC. Une fois cela terminé, passez immédiatement à la découpe en utilisant une scie à métaux, une scie égoïne ou une scie à guichet .

  1. Le reste des morceaux doit être limé :

Pour réussir le polissage des zones de contacts d’un tuyau fuyant en PVC, optez pour l’utilisation d’un papier abrasif, d’un cutter ou d’un simple couteau que pour celle d’un ébavureur traditionnel.

  1. Vient le tour du délardage des surfaces de contact

Prenez une feuille essuie-tout ; trempez-la dans de l’alcool pour décrasser les manchons ; de même pour toutes les extrémités de la conduite sur 3 à cinq centimètres.

  1. Place maintenant au déglaçage des zones de contact :

Opérer le dégivrage des zones de contacts est indispensable pour que la glu y adhère parfaitement.

  1. Les fragments de tuyau à changer une fois regroupés : Il vous faudra les dimensionner

Pensez d’abord à dimensionner la partie défectueuse avant de la soustraire de votre tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire un cm.

  1. Le nouveau tuyau a été bien dimensionné ; maintenant il vous faudra le segmenter :

Le nouveau tube de remplacement est enfin prêt, intégrez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Ensuite, prenez votre feutre et commencez par marquer la longueur des zones de découpe . Muni d’un scie égoïne, scie à métaux ou scie à guichet scindez le tube de remplacement puis abrasez ses extrémités . Vous pouvez vous servir d’ un papier abrasif ou un cutter à la place.

  1. Le calibrage et découpage une fois faits, maintenant place à l’assemblage :

Votre canalisation est enfin prête à accueillir votre segment de tuyau neuf ! Pensez tout d’abord à séparer légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à dénouer les colliers qui fixent la partie la plus courte. Ceci, de telle sorte qu’ elle soit séparée du mur ou bien posée au sol .

  1. Consolidez la fixation de votre tuyauterie jointe par collage des surfaces de contacts :

Pour encoller les zones de contact, vous avez deux choix : Vous collez directement sur les surfaces dégivrées soit dans les manchons, ou bien par le bout du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Manchons et tubes doivent être accolés :

Vous avez réussi à incorporer les manchons aux limites de votre nouveau tuyau ? Maintenant il vous faudra récupérer le tube. Enfilez-le de part et d’autre des deux côtés

remplacer son mécanisme de chasse d’eau en quelques étapes pour résoudre les problèmes de fuite

Vous avez décidé de remplacer votre chasse d’eau , mais d’abord pensez à la vider en vous assurant de la fermeture du clapet d’arrivée situé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. La première étape du démontage d’une chasse d’eau commence toujours par le détachage du couvercle :

Pour une chasse d’eau tirette, il suffit de la dévisser. Pour votre chasse d’eau pressoir, il vous faudra détordre le fil qui en assure la liaison au système de vidage.

  1. Et c’est maintenant qu’il vous faudra vous débarrasser de l’ancienne chasse d’eau :

Enlevez également du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à 90° dans le sens opposé de l’aiguille d’une montre.

  1. Pour réussir l’installation de votre nouvelle chasse d’eau, commencez par écarter le joint du réservoir des toilettes :

Ouvrez votre réservoir des toilettes sur cuvette en commencant par dévisser les écrous et puis, enlevez les vis par le haut. Soulevez le réservoir et reposez-le après l’avoir désinstallé. A l’aide d’une clef spéciale, enlevez le soin d’étanchéité usé en dévissant le système de fixation du réservoir.

  1. Le réservoir doit être aussi repositionné sur la cuvette pour réussir le montage de votre chasse d’eau neuve :

La céramique doit être purifiée en premier. Replacez le réservoir ensuite ! Vissez-en le fond. Faites de même avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais cette-fois avec une clef spéciale. Passez tout de suite à l’installation du nouveau joint mousse. Une fois cela fait , la rondelle conique doit être introduite au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation est à inséré en dernier ; serrez-en les écrous.

  1. Restitution robinet-flotteur , l’avant-dernière étape du montage de la nouvelle chasse d’eau :

Coulissez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur ; introduisez le pas de vis dans son trou. Stabilisez l’écrou de fixation du flotteur avant le montage d’unjoint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement après . En usant d’une clef adaptée , serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps .

  1. Dernière phase du remplacement : le montage de votre nouvelle chasse d’eau :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit parfaitement correspondre à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite installer le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens d’une montre.

Quand le plombier n’est pas disponible : 5 bonnes astuces pour détartrer son chauffe-eau par soi-même

  1. Première précaution à prendre avant le nettoyage d’un chauffe-eau : il vous faudra le désactiver et le déconnecter de votre prise d’alimentation électrique

Pour sécuriser votre opération de détartrage de chauffe-eau , la première chose à faire consiste à éteindre son dinsjoncteur. Retirez également le fusible une fois cela fait .

  1. Votre chauffe-eau une fois désactivé et débranché : il est prêt à être purgé

Pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance stéatite, il n’est pas nécessaire d’effectuer une vidange.

  1. N’oubliez pas de désinstaller la résistance du chauffe-eau électrique après l’avoir vidangé

Vous avez réussi à vidanger votre chauffe-eau électrique ? Bravo ! Maintenant place au démontage de la résistance. Elle est logée juste en dessous du capot de protection. Dévissez le en premier pour démonter facilement la résistance de votre dispositif de chauffage.

  1. Lavez- la à son tour
  1. Après avoir tout nettoyé , pensez à remettre la platine à sa place et ensuite, rétablissez le chauffe-eau électrique

Il suffit de restaurer la platine pour votre chauffe-eau à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche replacé sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre votre chauffe-eau en marche.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *